Notre histoire

Lette, Lette & Associés / Lette, Lette & Partners (LLP) fut fondé en 1898 à Montréal (Canada) sous le nom de Duranleau & Monty. Les fondateurs connurent un succès retentissant, acquirent une grande renommée et devinrent ensuite tous deux ministres au sein du gouvernement fédéral canadien.

Raymond Lette, qui était conseil juridique à Paris, s’installa au Canada en 1951 et se joignit bientôt à ce cabinet prestigieux. Ajoutant sa connaissance des systèmes juridiques, des institutions, des langues et des pratiques européens à la base solide offerte par le cabinet, Raymond Lette y développa une expertise internationale qui eut un retentissement sans précédent au Canada à cette époque. Le cabinet acquit rapidement une réputation de leader dans la résolution des problèmes juridiques internationaux. Il représentait des sociétés, des administrations publiques et des particuliers, aussi bien canadiens qu’étrangers, participants dans l’intensification des échanges internationaux qu’on a connu pendant les décennies suivant la Seconde Guerre Mondiale.

L’importance de Raymond Lette en tant que spécialiste du droit international se reflète dans les liens étroits qu’il entretenait avec le monde académique et diplomatique (auquel il appartenait à titre de Consul général honoraire de la République de Saint Marin). Devenu associé sénior en 1963, il reçut la distinction honorifique de Queen’s Counsel au Canada et mena une brillante carrière entouré de collaborateurs qu’il avait lui-même formés, notamment en matière de droit comparé et fiscalité internationale. S’exprimant couramment en français, anglais, allemand et italien, Raymond Lette était un homme d’une vaste culture générale et le conseil écouté de grands patrons européens et membres de comités stratégiques de plusieurs sociétés et multinationales européennes présentes au Canada et aux USA.

Il encouragea son fils aîné, Philippe, à poursuivre des études de droit. Après des études au Collège Stanislas de Montréal, en 1965, à l’âge de 17 ans, Philippe Lette est admis à la Faculté de Droit de l’Université McGill à Montréal et simultanément à la Faculté de Droit de l’Université de Bordeaux. Il poursuit en parallèle les études de droit dans les deux pays et, après avoir réussi les examens d’admission au Barreau dans les deux pays, prête serment en tant que membre du Barreau du Québec à Montréal puis à Paris en 1969.

Après une collaboration de plusieurs années auprès de Maître Pierre-André Rosenfeld, éminent avocat parisien et ami de Raymond Lette, il crée le premier bureau européen du cabinet Lette dans l’immeuble de la Banque Canadienne Nationale (Europe), 47 avenue George V à Paris 8ème.

Mettant à profit les origines canadiennes, suisses et françaises de la famille Lette, son activité d’avocat est centrée sur les sujets relevant du droit international privé et du droit comparé, européen et nord-américain.

Plus tard, Philippe Lette fonde Lette & Associés à Genève, avec une activité dans l’arbitrage commercial international (il est arbitre auprès de la Chambre de Commerce Internationale) et de conseil juridique et fiscal notamment en matière de private banking. Sollicité pour ses conseils par l’Ambassade du Canada, il est également nommé, en 1981, avocat-conseil de l’Ambassade de Suisse en France, renforçant ainsi les liens professionnels et familiaux avec le Canada et la Suisse. Bernard Lette, le plus jeune des 4 frères Lette dont Philippe Lette est l’aîné, poursuit le même cursus canadien et français, devient également membre du Barreau de la Province d’Ontario et s’installe à Toronto où il crée le Cabinet Lette Whittaker. Il y dirige, ainsi qu’à Montréal, un Cabinet Lette qui est distinct de Lette Lette & Partners. Ainsi, les deux branches de la famille Lette font carrière séparément, unis dans la fierté qu’ils ont de leur origine historique.

Poursuivant la tradition familiale, le Cabinet regroupe des avocats spécialistes en fiscalité internationale et en droit comparé.
Maître Eléonore Lette, Avocate aux Barreaux du Québec et de Paris, et Maître Vanessa Ilharreborde Lette, Avocate aux Barreaux du Québec et de Paris, ont rejoint les autres membres du Cabinet, créant ainsi la 3ème génération d’avocats de la famille fondatrice.